Peinture intumescente stable au feu

Peinture intumescente stable au feu

Nous assurons la fourniture et la pose d’une peinture intumescente stable au feu qui représente l’une des méthodes de protection passive contre l’incendie applicable sur des structures en acier. La peinture intumescente est une protection certifiée et durable en intérieur comme en extérieur, puisque les classements obtenus sont garantis par des procès-verbaux et ne sont pas limités dans le temps (sauf mentions particulières des P.V.). La peinture intumescente est une solution esthétique puisqu’elle propose une finition avec un vaste choix de couleurs (teintes RAL par exemple) et simple à mettre en œuvre. Elle permet d’améliorer la réaction au feu des matériaux employés dans des ouvrages neufs comme sur les chantiers de rénovation. C’est un produit thermoplastique qui gonfle sous l’action de la chaleur pour former une mousse microporeuse isolante appelée « meringue ». Elle protège les supports des flammes, limite la propagation de l’incendie et retarde l’élévation de la température des matériaux.

Elle permet à la construction de supporter ses charges durant toute la période de résistance au feu exigée. L’épaisseur de peinture dépend du facteur de massivité de la résistance au feu recquise et de la température critique. Elle s’applique rapidement et facilement, et autorise le traitement de détails constructifs complexes. En général garantie cinq ans, la peinture dure en fait beaucoup plus longtemps. La question de l’intégration à la garantie décennale a été évoquée en 1980 à la Commission centrale de Sécurité : « en l’état des connaissances du vieillissement des peintures, et sous réserves qu’il n’y ait pas d’humidité, il n’y a aucune raison de refaire les peintures au bout de cinq ans. » Les expériences montrent (par exemple pour le stade Olympique de Munich, construit en 1972) que la couche intumescente, si elle n’est pas dégradée par des chocs ou autres, n’a pas à être renouvelée. Seule la couche de finition peut être refaite. Contrairement à la plupart des autres systèmes de protection, cette peinture n’apporte pas d’augmentation notable des dimensions extérieures de la structure.

Les peintures intumescentes sont en phase aqueuse ou à base solvant et peuvent être appliquées par projection, à la brosse ou au rouleau. Les peintures intumescentes réagissent aux températures de 270 °C à 300 °C en gonflant d’environ 20 fois leur épaisseur appliquée. La peinture intumescente a pour effet de retarder l’échauffement des structures en acier, et donc de prolonger la tenue au feu d’un bâtiment. Elle peut se composer de trois couches : une couche anticorrosion, une couche de produit chimique intumescent et une couche de protection externe et de finition. La mise en œuvre d’un produit améliorant le comportement au feu d’un matériau constitue un acte de sécurité. L’application du complexe doit être réalisée avec le plus grand soin, soit au pistolet AIRLESS qui est préférable pour des questions esthétiques, soit au rouleau. La peinture intumescente garantit de 30 à 120 minutes de stabilité au feu pour des épaisseurs variant de 250 à 5000 µm sur des structures aciers.